Anamorphose-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Voici un article de découvertes et de recherches sur un procédé d’illusion d’optique : l’anamorphose. Riche de différentes techniques, l’anamorphose vous apprendra à regarder AUTREMENT pour VOIR VRAIMENT!

Manue et moi-même travaillons sur la préparation d’une exposition, celle-ci n’est prévue que pour septembre, cependant je suis déjà en étude, en recherches d’idées sur différents principes d’illusion d’optique… Et je peux vous affirmer qu’il y’a de quoi faire!!! Un beau terrain de jeu en perspective!

En me rendant à la foire d’art contemporain lilloise “Art Up”, j’ai redécouvert un artiste qui m’avait bluffée, il y’a quelques années, par son travail : Bernard Pras. Il utilise justement une illusion d’optique pour créer ses images, images qui réinterprètent des représentations connues de l’histoire de l’art et de la société contemporaine (tiens, une démarche commune avec la mienne!).
A l’occasion de la foire, il a remonté quelques installations en anamorphose, c’est ce que je vous présenterai plus bas. Bref, son travail m’a mis la puce à l’oreille sur le principe d’illusion d’optique. Mon âme d’enfant a repris le dessus : les miroirs déformants dans les foires, s’amuser à se regarder dans une petite cuillère ou dans la boule à sucre… Et vous, ne l’avez vous jamais fait?

L’anamorphose c’est quoi?

L’anamorphose est une particularité étonnante de la perspective.

Une Anamorphose est une déformation réversible d’une image à l’aide d’un système optique, tel un miroir courbe, ou un procédé mathématique.

Certains artistes ont produit des œuvres par ce procédé et ainsi, créé des œuvres déformées qui se recomposent à un point de vue pré-établi et privilégié.

L’Anamorphose peut être assimilée à des procédés tels que le trompe l’œil ou l’illusion d’optique.

Ce procédé existe en peinture depuis environ le XV siècle.

Les classiques…

anamorphose-Hans_Holbein_the_Younger_-_The_Ambassadors_-_Google_Art_Project-(1)

Les Ambassadeurs (1533) de Hans Holbein le Jeune, contient près de la base de la toile l’anamorphose d’un crâne, qui est en fait une vanité. On ne peut voir le crâne qu’en regardant le tableau avec une vue rasante. Le peintre a caché discrètement un crucifix en haut à gauche du tableau derrière le rideau.

anamorphose-Skull-Ambassadors

Parfois, ce n’est pas le centre de la représentation qui est déformé, mais ses extrémités, afin de donner l’impression que la surface du tableau n’est pas strictement plane.

L’exemple le plus connu de ce type d’anamorphose en quelque sorte « inversée » est l’Autoportrait au miroir convexe du Parmesan (1524).

Anamorphose-Parmigianino_Selfportrait

Il s’agit dans ces cas d’anamorphoses directes.

Il existe aussi d’autres types d’anamorphoses, où l’on interpose un miroir conique ou cylindrique entre le regard et la peinture qui, déformée, s’y reconstitue (les premiers sont les anamorphoses chinoises datant de l’époque Ming (1368 à 1644)).

Anamorphic_art_toy_by_OOZ_&_OZ

Anamorphose-peintre-catalan-Josep-Ministral
Œuvre du peintre catalan Josep Ministral

Les anamorphoses à miroir permettent, grâce à l’interposition d’un miroir cylindrique ou conique, de faire apparaître une image qui est la réflexion d’une image déformée conçue à cet effet. L’image déformée est peinte sur une surface plane autour d’un emplacement prévu du miroir ; ce n’est qu’en y installant le miroir que l’image apparaît non déformée sur la surface de celui-ci. Répandu au XVIIe siècle et XVIIIe siècle, ce procédé d’anamorphose a permis de diffuser caricatures, scènes érotiques et scatologiques, scènes de sorcelleries et grotesques qui se révélaient pour un public confidentiel lorsque le miroir était positionné sur la peinture.

Les contemporains…

On trouve également les anamorphoses dans l’architecture, sous forme de trompe l’œil. Elles consistent à peindre d’une façon déformée et calculée une image qui se reconstituera,  d’un point de vue préétabli, et donnera à la peinture murale une impression de relief et donc de réalité spatiale.

Anamorphose-Ninja1-et-Mach505-de-Truly-design
Peinture de Ninja1 et Mach505 de Truly design

street artiste Escif-pour-le-Katowice-Street-Art-Festival
Street artiste Escif

Anamorphose-illustion d'optique-Street-Art

Anamorphose-illustion d'optique-Street-Art

L’anamorphose a également été utilisée dans les applications militaires (périscopes des chars d’assaut dès la Première Guerre mondiale), au cinéma, à la télévision, en cartographie, en publicité, dans les emballages produits (impression sur nos canettes)… Et en signalisation routière,

anamorphose-signalisation routière

ce qui a inspiré bon nombre d’artistes de rue, et de diaporamas ^^ ….

Anamorphose-Peinture par Manfred Stader etEdgar Müller
Peinture par Manfred Stader etEdgar Müller

Anamorphose-Peinture par Manfred Stader etEdgar Müller

Anamorphose-Peinture par Manfred Stader etEdgar Müller

Il s’agit dans ce cas de réaliser une anamorphose en perspective oblique : l’image originale (ex. ci dessous) qui est découpée selon une grille est copiée carrés par carrés dans la grille déformée. Une fois cette opération réalisée, il faut effacer la grille pour laisser apparaître l’anamorphose.

grille pour créer une anamorphose
Grille créée par Jean-François Niceron en 1646. Photo de Phillip Kent.

De nos jours des logiciels existent…

Il existe aussi aujourd’hui l’anamorphose 3D. Un procédé informatique récemment développé par Rodrigue Pellaud, qui permet de projeter des animations 3D en dissociant le point de vue du spectateur, du point de vue de projection.

Anamorphoses 3D

Ou encore l’anamorphose stéréoscopique créée par Dimitri Parant, qui représente la petite baigneuse d’Ingres, en relief.

Anamorphose stéréoscopique

J’ai l’impression qu’il y’a autant de techniques, que de points de vue!
Habile stratagème qu’est l’anamorphose, celle-ci nous oblige à changer notre regard, notre point de vue… Elle nous absorbe ou nous fait plonger. J’aurai pu vous montrer des centaines et des centaines d’images, mais je vais revenir sur celui qui m’a fait découvrir cette technique : Bernard Pras.

Lui n’a pas choisi la craie, la peinture… Mais l’accumulation d’objet en tous genres.

Voici la suite de son installation et son résultat final.

Anamorphose-illusion d'optique-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Anamorphose-illusion d'optique-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Voici le rendu de face, lorsqu’on se place bien au centre…

Anamorphose-illusion d'optique-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Et lorsqu’on regarde dans le miroir loupe….

Anamorphose-illusion d'optique-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Puis à travers son regard de photographe!

Anamorphose-illusion d'optique-bernard pras-dali-www.wonderful-art.fr

Voici une vidéo très intéressante de 2013 sur son travail, dans son atelier à Montreuil. Il explique comment il en est arrivé à cette technique, puis on le voit à l’œuvre. (vidéo de Ggaz).

Je vous invite à visiter le site de Bernard Pras, où vous attendent vidéos, images de ses installations et sa galerie de photos qui en résultent. cliquez ici !

Je continue à ouvrir les yeux, écouter, observer… Pour continuer à enrichir mon univers et créer. Hélène

Sources :
anamap.fr
http://www.bernardpras.fr/
http://www.animage.org/
Wikipedia
Sources des photos directement dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *