“J’aimerais, une fois n’est pas coutume,
réveiller les consciences des wonderfulecteurs”…
Voici  un artiste qui va, sans doute susciter pas mal de réactions…”.

 

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Wim Delvoye artiste plasticien belge né le 14 janvier 1965 à Wervik, se fait connaitre grâce à sa machine à caca “Cloaca”. il se présente comme artiste “ethnique”, il suscite nombre de réflexion par la juxtaposition d’univers et de contre emploi. Dans la lignée de Brueghel, il confronte, lui aussi, le trivial aux politiques, au religieux et à la société.

 

 

Cloaca (2000-2007) : “emmerde Coca-Cola”?

Son installation “Cloaca” présentée au musée Mukha d’Anvers en 2000, reproduit de manière véritable le processus de la digestion, en faisant entrer des aliments dans une machine, d’où sort en bout de chaine  des excréments.

Wim Delvoye-machine cloaca-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Wim Delvoye-machine cloaca-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

La machine fonctionnelle, n’est pas à vendre mais les “productions” qui en sortent oui… Ainsi que tout un merchandising de produits dérivés (tee-shirt, papier toilette…) sont disponibles dans des Cloaca shops, lors des expositions. Réalisée avec des ingénieurs, il existe 8 versions de la machine et,  elle est cotée en bourse.

Wim Delvoye-machine cloaca-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

 

Wim Delvoye-machine cloaca-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Cette œuvre, bien qu’elle puisse faire sourire, ou non, nous interroge sur la société de consommation, en reprenant les codes publicitaires et le packaging d’une marque que nous connaissons tous… Mais aussi les mécanismes commerciaux de nos sociétés modernes.

Wim Delvoye-machine cloaca-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Critique ou vision pertinente sur notre “civilisation”, le message est clair !

L’art du cochon : exposition “dessin et maquette” :

En février 2010, le MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain) de Nice présente 7 cochons tatoués (à l’occasion de l’exposition “ dessins et maquettes” consacrée à l’architecture gothique et à la crucifixion).

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

C’est, en chine que Win Delvoye construit, en 3 mois, “sa ferme”.
Il y élève des cochons qu’il filme en continu.

Une fois par semaine, les cochons, sous légère anesthésie (pour ne pas les traumatiser??), passent sous l’aiguille de professionnels ou de l’artiste lui même…

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Les motifs tatoués, s’inspirent de motifs de prisonniers russes, de Walt Disney (ils ont les mêmes initiales…), de logo comme Vuitton ou Cloaca.

« … Je laisse bien entendu le Parti communiste chinois juger mes tatouages, c’est pour cela qu’il n’y a rien de porno. C’est déjà limite quand je fais des seins nus… On tatoue le cochon quand il pèse 35 kilos et un saigneur belge vient le tuer quand il atteint 200 kilos. Puis il faut nettoyer la peau, la congeler et la ramener en Belgique, où elle est tannée par un spécialiste. Enfin, elle peut être présentée, selon sa qualité, comme un trophée de chasse ou tendue sur un cadre comme une toile. Parfois, je fais empailler l’animal. »

Wim Delvoye-cochon tatoué vuitton-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Ce volet de l’exposition suscitera moins la réflexion sur le message véhiculé que le débat sur la cruauté envers les animaux et les foudres des association de défense animale comme la fondation Brigitte Bardot.

Du cochon à l’Homme… Il n’y a qu’un pas…

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

tatouage homme à vendre-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Loin de calmer le jeu, Wim Delvoye récidive, cette fois-ci c’est le dos d’un homme dont il fait une œuvre d’art. Il fait tatouer sur le dos de Tim Steiner le même motif tatoué  que sur l’un de ses cochons…une Madone surmontée d’une tête de mort.

Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

L’œuvre a été acquise par un Allemand pour une valeur de 150 000e.
Le propriétaire peut disposer de l’œuvre 3 fois par an pour l’exposer, il peut aussi la léguer ou la revendre contre n’importe quel bien

tatouage homme à vendre-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Après la mort de Tim Steiner, la surface de peau tatouée sera conservée tout comme celle des cochons…

A ma connaissance Amnesty International n’a pas réagi… 🙂

Les codes religieux revisités :

Comme on a pu le voir ci-dessus,  cet artiste, pour le moins subversif, met en avant les contradictions de nos sociétés, cela est encore plus flagrant dans son rapport à la religion.

trust-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

trust-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Ses œuvres inspirées de la culture catholique suscitent aussi nombres de réactions… Engins de chantier métamorphosés en cathédrale, cathédrale métallique aux vitraux subversifs, crucifix torsadés

christ-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

vitrail-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Il interroge, surtout ici, sur notre rapport au corps et aux symboles.

vitrail-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

vitraux-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

 

Un artiste qui travail sur des domaines peu représentés dans l’art du XXème siècle :

Wim Delvoye travail aussi sur les codes de l’artisanat, de l’art décoratif, et de la scatologie.

Il présente entre 1989 et 1991, des œuvres comme une série de bonbonnes de gaz ornées de motif de porcelaine de Delft, des carreaux de céramique décorés d’excréments, de marquèteries faites de jambon et de salami, de buts avec des vitraux aux motifs inspirés de la peinture classique.

Wim Delvoye-cochon tatoué-bouteille de gaz-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

carrelage2

carrelage-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

vitrail-goal-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

En 1998, il sort les “bird house”, une série de nichoir pour oiseaux ornés d’élément sado-masochiste.

birdhouse-2

birdhouse

Si le message est moins évident parfois, il n’en reste pas moins
efficace dans la réaction que ces œuvres provoquent en nous.

cloaca-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

“A ceux qui pensent que l’art c’est de la merde, Wim Delvoye serait sans doute d’accord… Mais ajouterait peut être… “notre société de consommation aussi”… Mais là, je m’avance sans doute…”

machine cloaca-Wim Delvoye-cochon tatoué-de l'art ou du cochon-www.wonderful-art.fr

Personnellement, si je peux me permettre un avis, je trouve que son analyse et son travail sur la société et ses codes est percutant, vif, aiguisé, humoristique et dérangeant… au delà des polémiques qu’elles suscitent… quelle sera le votre?”

Manue

Allez jeter un œil averti sur le site de l’artiste

Sources :
Wikipedia.org
anaisetpedro.com

4 thoughts on “Wim Delvoye : de l’art et du cochon…

  1. Tout est bon dans le cochon 😉
    Quel artiste tout de même, la créativité a ici tout son sens. J’ai adoré, bravo pour cet article

  2. Super, Merci Manue…Ce matin, je montre Wim Delvoye à mes élèves.(après avoir cherché son nom pendant 2 heures…(Millevoye, Vilmoye, Villevoy)..Tout en cherchant ses fameux marbres en charcuterie je tombe sur votre site, excellent!!Et voilà…Wonderful Art dans les classes de la Réunion..Vive le net! Mille bisous madman

  3. ahahaha yes!! j’ai vu des pièces à lui au musée c’est un truc de malade;) j ‘espère que tes élèves vont pas foutre la merde dans ton cours ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *