Lapita : Voici l’histoire unique d’un peuple qui brava l’océan le plus grand du monde : 4500km de voyage, 3500 ans d’histoire, 1 siècle de connaissances et de découvertes…

LapitaPhoto de www.rongo-rongo.com

Malgré un siècle de découvertes archéologiques, le mystère reste entier sur le peuple Lapita.

Lapita du nom d’un site archéologique découvert en Nouvelle Calédonie.
Cette découverte nous la devons aux navigateurs malheureux des fameux bateaux de Lapérouse échoués en 1788 sur l’île de Vanikoro en Nouvelle Calédonie (découverte en 1774). Ce sont ces derniers qui ont mis à jour ce site et donné ce nom de Lapita.

 la boussole et l'astrolabe à port des françaisPhoto de www.meretmarine.com

les iles de vanikoro
Photo de www.meretmarine.com

 

“Laputa » qui fut évoqué pour la première fois dans le voyage de Gulliver de Jonathan Swift écrit en 1721 ne fût donc qu’une coïncidence.

On trouve des vestiges de leur périple qui semble débuter sur les îles de Bismarck au nord est de la Nouvelle Guinée et semble se terminer quelques 4500 km  plus tard aux Îles de SamoaPériple effectué sur des pirogues(Gérard d’Aboville malgré son exploit peut aller se rhabiller…)

 

Carte_lapita Photo Wikipédia : lapita

Les principaux sites s’étendent de l’Archipel des Bismarck ( Papouasie-Nouvelle Guinée) aux îles Salomon, au Vanuatu, en Nouvelle Calédonie, aux Fidji, les Tonga, les Samoa, Wallis et Futuna.

 Pirogue double reconstituée à partir d’éléments archéologiques

pirogue-double-reconstituee

Photo de lapita.e-monsite.com

 

 

Un art de 3500 ans… Tout en finesse, qui donna naissance aux cultures du pacifique sud.

la plus fantastique des découvertes archéologique de tout le pacifique sud… Pourquoi me direz vous?

C’est grâce à la découverte de tessons de poteries finement décorés que l’aventure commence…

poterie lapita- par peter Hodge Photo : Musée du Quai Branly, photo de Peter Hodge.

 

Lapita pottery de Auckland UniversityPhoto : de Auckland University (wikipédia-Lapita).

 

poterie lapita Photo : www.lfportvila.edu.vu

On retrouve des vestiges de leur passage :
  •  Sur l’archipel des Bismarck : découverte des premiers vestiges de la période dite de Lapita dont la datation au carbone 14 indique une remontée dans le temps de 3500ans.
  • Îles Salomon : des vestiges ne sont découverts qu’en 1970 par Roger Curtis Green.
  • Vanuatu : découverte de nombreux sites y compris à l’intérieur des terres.
  • Nouvelle Calédonie : beaucoup de sites ont révélé une grande quantité d’éléments archéologiques, qui ont permis la reconstitution de poteries, villages, pirogues.

Fidji, Tonga, Samoa, Wallis et Futuna : découverte de tessons finement décorés.

poterie lapita aux TongaPoterie Lapita découverte aux Tonga (source: sfu.ca)

 

  Exemples de motifs de poterie Lapita :

exemples de motifs de poterie LapitaPhoto de les-chapeaux-de-paille.over-blog.com

 

A l’origine d’une immense et riche culture océanienne…

Grâce à ces découvertes, les archéologues ont pu retracer les origines de l’art océanien.

Les motifs Lapita sont présents et déclinés aujourd’hui dans toute cette partie du globe. Ce peuple austronésien* est aussi à l’origine du groupe linguistique océanien.

lapita annagaloreblog.blogs-de-voyage.frMotifs Lapita sur poterie – Photo annagaloreblog.blogs-de-voyage.fr

petroglypheprochelapita annagaloreblog.blogs-de-voyage.frPétroglyphe Lapita – Photo annagaloreblog.blogs-de-voyage.fr

Aujourd’hui, les sites funéraires, d’habitation sur pilotis, nous renseignent petit à petit sur leur mode de vie et donne une autre dimension aux croyances, rites et mode de vie tribal, qui atteint son apogée avec le peuple Maori de Nouvelle Zélande.

tapisu    Tapis motifs Lapita (source: annagaloreblog.blogs-de-voyage.fr)

objet lapita Bijoux Lapita en coquillage des îles Fidji (photo : http://thehistoryblog.com )

 

Selon les dernières découvertes archéologiques de John Terrell et Esther
M. Schechter
chercheurs du « Field Museum », les mystérieux visages figurant sur bon nombre de poteries seraient en fait des tortues de mer ; leur étude va plus loin en postulant la découverte d’une des plus vieille religion des Iles pacifiques.

Etant donné que les découvertes sont très récentes le mystère de ce peuple de voyageurs hors du commun n’a pas fini de nous étonner par la complexité et la richesse de leur culture qui résonne dans tout la culture maori du pacifique.

 

 

 

*Définition :
Austronésien :
L’ensemble du peuple migratoire d’Océanie se nomme les Austronésiens. Leur peuple est le fruit d’un mélange de races caucasoïdes, mongoloïdes et négroïdes originaires du sud de la Chine et de l’Insulinde.
Ils font partie du groupe ethnolinguistique le plus étendu au monde. Ils occupent un vaste territoire compris entre Madagascar, les îles Hawaï et l’île de Pâques.

Pétroglyphe : dessin gravé dans la pierre, exécuté dans une intention, le plus souvent, religieuse.

 

Sources et quelques sites très intéressants sur le sujet :

One thought on “LAPITA ou le peuple mystérieux entre mer et terre

  1. Hi webmaster do you need unlimited content for your page ?
    What if you could copy article from other sites, make it pass
    copyscape test and publish on your page – i know the right
    tool for you, just search in google:
    kisamtai’s article tool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *