Tatoo-chicanos-vierges-de-guadalupe-zoom
Wonderful-art vous emmène dans un univers méconnu de notre culture occidentale. Le tatouage sacré des chrétiens du moyen-âge.
Venez découvrir son origine : ce qu’il représentait pour les porteurs et comment il subsiste de nos jours

Il existe très peu de renseignements sur le tatouage décoratif en Europe durant le moyen âge. Cette tradition disparut en même temps que le peuple Pictes* sans doute.

Peuple picte : représentation imaginaire de pictes au XVIIIe sièclerepresentation imaginaire de pictes au XVIIIe siècle
peuple picte

Néanmoins, il reste plus de documentation sur le tatouage de symboles religieux dans les textes médiévaux.

 

A l’origine :

Deux théories se distinguent, l’une émettant l’hypothèse que, le tatouage religieux permettait aux chrétiens (persécutés par les romains à cette époque) de se reconnaitre lors de réunions secrètes. Hypothèse peu probable car les romains auraient pu aussi les identifier.

Chrisme : monogramme du christ
chrisme-monogramme-du-christ-tatouage des chrétiens

La seconde hypothèse serait que les chrétiens utilisèrent le tatouage comme le symbole de leur résistance. En effet, les romains avaient pour habitude de tatouer les prisonniers pour les punir et les humilier.

Les chrétiens, pendant cette période de persécution effrénée, au IIIe siècle, considérèrent ces marques comme un titre d’honneur et de fierté.

Premier chrétien
tattoo-chrétien-premier-chrétien

La bible reste assez vague sur le sujet, à la fois elle permet une tolérance pour le tatouage dans la mesure où cela est un témoignage de dévotion, mais aussi, elle est plus restrictive pour les tatouages purement ornementaux.

 

Les saints et les mystiques :

Quelques exemples de saints et de mystiques tatoués peuvent nous éclairer sur le rôle du tatouage. Les symboles les plus représentés étaient le poisson , la croix, le symbole grec x et P qui étaient les initiales de Jésus Christ.

Ichthus : poisson symbole de l’eau et du baptême, les lettres du mot sont un acronyme d’un des noms de Jésus Christ signifiant “Jésus Christ fils de Dieu , sauveur”
ichtus-poisson-chrétien

 

Dans le Nouveau Testament, Paul (Epitre aux Galates, chap6, verset 17) dit ceci :

que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus.

Il ne dit pas quels sont ces symboles, mais peut être s’agit-il des plaies du Christ pour symboliser sa dévotion? Ces marques apparurent plus tard sur d’autres saints comme Saint François d’Assise et d’autres mystiques.

En 1503, un manuscrit enluminé fait référence à une jeune fille allemande couverte de la tête au pied de symboles sacrés qui fut exhibée au public.

Elle affirma avoir reçu ses symboles lors d’une mystérieuse maladie. Ici, il s’agit sans doute, d’une référence à un exorcisme ou de tatouage à but thérapeutique.

Jeune fille tatouée manuscrit enluminé 1503
tattoo-chrétien-jeune-fille-tatouée-manuscrit-enluminé-1503

 

Le prédicateur dominicain et mystique allemand, Henri Suso (Heinrich Seuse 1295-1366) avait tatoué, sur le cœur, le nom de Jésus.

Exemple de bras tatoué de Otto Friedrich von der Göben (Pèlerin)
tattoo-chrétien-bras-tatoué-de-Otto-Friedrich-von-der-Göben

 

L’Ancien Testament, lui, fait référence au tatouage d’une manière plus restrictive, dans le lévitique (chap19, verset 28), mais il faut tout de même savoir avec les mots et pratiques de l’époque ce qu’il entendait exactement par là…

Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures sur vous. Je suis l’Eternel.

Les chrétiens orthodoxes partagent cette idée considérant ces marques comme un rituel païen, alors que les chrétiens catholiques observent une certaine tolérance pour le tatouage religieux, symbole de la dévotion et du sacrifice envers Jésus.

Malgré cela, cette tradition du tatouage religieux s’étendit sur la société civile et notamment sur les pèlerins.

 

Les pèlerins :

Les pèlerins, lorsqu’ils parvenaient jusqu’à la Terre Sainte se faisaient tatouer de manière rituelle des motifs religieux agrémentés de la date, de leurs initiales ou de leur nom comme symbole de l’accomplissement de leur pèlerinage.

Les croisés firent sans doute de même lors de leur visite en Terre Sainte.

De nos jours, tous les ans, dans le petit village de Loreto (Italie), il est de tradition de se faire tatouer en guise de souvenir. Les tatouages sont réalisés par des professionnels qui exécutent surtout la Madonna Dell’ Oreto et d’autres motifs sacrés.

Marcatore de loreto (= tatoueur de loreto)
tattoo-chrétien-Marcatore-de-loreto

Tatouage de pèlerins de Loreto
tattoo-chrétien--tatouage-de-pélerins-de-loreto

Tatouage moderne de catholique des Balkans (Europe du sud)tattoo chrétien 011-tatouage moderne de catholique des balkans

Tatouage moderne de catholique des Balkans
tattoo chrétien 012-tatouage moderne de catholique des balkans

 

Comment  subsiste t’il de nos jours?

Ailleurs, le tatouage des pèlerins a presque disparu vers la fin du XIXe siècle, il retrouve, néanmoins, une certaine popularité dans le tatouage Chicanos de nos jours, avec des représentations diverses et variées de la vierge Marie et de Jésus.

Vierges Chicanos
Tatoo-chicanos-vierges-de-guadalupe-bis


vierge chicanos

 

Christ Chicanos

king-of-kings-photo-de-lowridertattoostudios.com

Tatouage Chicanos

chicano tattoo

 

On peut aussi retrouver du tatouage religieux moderne dans les Balkans (Europe du Sud) où se sont les femmes tziganes qui officient exclusivement, ainsi que chez les coptes d’Egypte (sujets qui seront abordés dans de prochains articles).

Pour nombre d’entre vous, il est sans doute étonnant de vous dire qu’en Europe, il y’ait pu avoir une tradition du tatouage aussi ancienne!

 

Cela ne montre t-il pas combien ce rituel, quelque soit sa fonction de départ (thérapeutique, religieuse, identitaire ou ornementale), est une des rares formes d’expression commune à autant de peuple ?

 

Manue

* Les Pictes :
Le nom par lequel les Pictes eux-mêmes se nommaient est inconnu. Le mot latin Picti que l’on peut rapprocher de celui des Pictaves du Poitou apparaît pour la première fois en l’an 297, qui signifie littéralement « hommes peints » (du latin pingere, peindre, et pictus, peint). Les Pictes qui ne sont autres que les Caledonii d’Agricola. Occupants du nord de l’Écosse au delà du Forth (y compris, à l’origine, les Orcades et les Shetland), ils ont été l’âme de la résistance aux Romains et ont su conserver jalousement leur indépendance.

Sources :
wikipédia
Histoire illustrée du tatouage à travers le monde – Edition Desiris
Marteen Hesselt van Dinter

 

6 thoughts on “Le tatouage sacré des chrétiens du moyen-âge

  1. Question: Qu’est ce que le tatouage Chicanos ?
    est-ce lié à l’art mexicain?
    N’y a-t-il pas encore des tatouages religieux en Amérique du Sud; le Brésil, le Mexique et les pays pauvres en général sont des croyants très fervents

  2. Le tatouage Chicanos c’est le tatouage représentatif des gangs hispaniques aux Etats-unis 😉
    Et oui, il existe des tatouages religieux en Amérique du sud mais ils reprennent plus l’iconographie précolombienne…
    Les tatouages religieux sont plus rares car leur ferveur se manifeste plus dans la décoration des églises que la décoration sur leur corps 😉

  3. Bonjour,
    La minorité chrétienne d’Egypte, les Coptes (généralement orthodoxe) portent un discret tatouage sur l’intérieur du poignet (droit je crois), une petite croix copte (4 branches de même taille). Je ne sais pas de quand date la pratique.

  4. les tatouages coptes sont apparus avec le christianisme il me semble,un article sur le sujet est prévu 😉 merci pour le comm 😉 à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *