rouleau magique d'éthiopie

Depuis des siècles, les Ethiopiens utilisent dans un but thérapeutique des bandes de parchemins qu’ils portent sur eux, soit dans des étuis de cuir, soit dans les maisons, fixés au mur, face au lit de celle ou celui qui craint d’être malade. Mais que représentent t-ils? Par qui sont-ils fabriqués?

Découvrez à travers cet article, les mystères planant autour de ces rouleaux, les graphismes traditionnels et leur utilité très controversé.

 

 

linternaute_paysage d'ethiopie

Entourée de mystères depuis la nuit des temps, L’Ethiopie possède la plus longue histoire de toutes les nations chrétiennes du monde.
L’Ethiopie est un royaume chrétien depuis la moitié du 4ème siècle.
La religion officielle est le rite du Copte, la forme antique de la chrétienté.
Le prince, Hailé Sélassié Ier, 1er empereur d’Ethiopie, est le prince de la plus vieille lignée royale et selon la tradition chrétienne orthodoxe éthiopienne, il descend directement du roi Salomon et de la reine de Saba. Il est considéré par la plupart des Rastas comme étant le « dirigeant légitime de la Terre » et de surcroit le Messie, en raison de son ascendance.

fresque-d'ethopie-photo-musée-quaie-branly

Depuis des siècles, les Ethiopiens utilisent dans un but thérapeutique des rouleaux de parchemins comportant des suites de noms, des prières et images, destinés à éloigner démons et autres esprits malveillants responsables des maladies.  En première ou deuxième position se trouve toujours un ange protecteur. Satan est enchaîné ou en prison. Les barreaux de la prison sont constitués d’entrelacs. Des yeux sont dessinés pour déjouer le mauvais œil.
Certains attestent que des personnes qui ont lu ces noms magiques et qui se sont  baignés pendant 3 à 7 jours ont été guéri.

Rouleaux magiques d’Ethiopie

 

rouleau magique d'éthiopie

Symbole contenu dans un rouleau magique représentant la maladie,
avec ses griffes et sa tête.

symbole-de-maladie-rouleaux-magiques-éthiopiens

Qui les crées?

Ces rouleaux sont fabriqués par des thérapeutes : les  » debteras « , les lettrés traditionnels formés au sein de l’Eglise, dont le savoir s’étend à la science des plantes médicinales, à la divination, à l’évocation des esprits ou à l’usage des talismans.  Les rouleaux sont fabriqués à partir de peau de chèvre ou d’une écorce d’arbre bien précise, le deptera y recopie des prières, images, noms, en reprenant des rouleaux plus anciens ou encore depuis des livres où sont réunis les connaissances médicales et talismaniques de ses prédécesseurs.

rouleau-magique-d-ethiopie-en-cour-de-fabrication

Témoignages des thérapeutes ou  Depteras :

Témoignage d’un médecin traditionnel :
“Quand le malade rentre chez lui, la première chose qu’il doit faire, c’est faire fabriquer un rouleau qui fasse sa taille et il doit l’accrocher sur son mur ou l’accrocher à sa taille. Et quand il l’utilise, les esprits de la maladie disparaissent, parce qu’il y’a dans ces rouleaux une encre spéciale constituée d’un mélange de plantes et d’os humains très très anciens. C’est ça le savoir des herboristes, la médecine naturelle. C’est les noms et l’encre. Autrefois j’invoquais les esprits, j’utilisais des prières … Mais j’ai arrêté, je ne pratique plus que la médecine naturelle. Je suis deptera et médecin, mais les gens confondent, ils disent que le debtera, c’est comme un sorcier, c’est dû à l’ignorance d’une partie de la société. C’est une croyance, celui qui croit, viendra demander ce genre de chose, j’étais connu pour ce genre de travail, je fabrique encore des rouleaux mais maintenant il n’y a plus personne qui demande des remèdes traditionnels…”.

Rouleaux magiques d’Ethiopie

rouleau magique d'éthiopie-age à l'épée

–  Témoignage d’un ancien étudiant de l’église, désormais médecin traditionnel en ville :
“On utilise que les plantes et on étudie quelles plantes sont efficaces contre chaque maladie. Donc il n’y a  aucune relation avec la magie, seulement les plantes. Les rouleaux magiques, c’est un remède pour les gens ensorcelés, moi je crois en ça, en son pouvoir de guérison. Ce sont les campagnards qui l’utilisent, pas les gens de la ville, eux, ils ne veulent pas s’en servir car ils en ont peur…”

Rouleaux magiques d’Ethiopie

rouleau magique d'éthiopie-age à l'épée

Témoignage du fils d’un ancien thérapeute :
“… Comme il s’agit de chasser les démons, il faut obligatoirement mettre cette image de l’ange à l’épée. Ensuite, sous l’image il y’a une liste de noms… et l’image suivante, c’est un autre talisman. Ce qui vient après, ce sont les paroles des anges : “toi le diable maudit, toi, le diable méchant, ne t’approche pas de cette personne, de sa chair et de son âme.” Tout ça c’est pour maudire les diables au nom de Dieu. Sur le rouleau, il y a aussi le nom de baptême du patient.
Aujourd’hui on utilise ces rouleaux en secret, par crainte de poursuites. Je ne vous l’avais pas dit mais à l’époque du gouvernement militaire, on a prétendu institutionnaliser ces pratiques. Le gouvernement militaire voulait officialiser les savants qui maîtrisaient ce sujet. On a demandé aux savants de révéler leur savoir, quelles plantes ils utilisaient. Mais les savants ont demandé de l’argent et on les a emprisonnés ou fait disparaître. Ils sont toujours là mais maintenant ils se cachent. Ce savoir est encore là, on parle à la télé “d’officialiser la médecine traditionnelle”, mais les savants ne sont pas respectés, on veut juste prendre leur savoir.”

rouleau magique d'éthiopie

Du côté des scientifiques…

Pour l’ethnologue Jacques Mercier qui a longtemps fréquenté les debteras et qui a étudié l’art chrétien, puis les pratiques médico-magique en Ethiopie, si les talismans n’avaient aucune ambiguïté, ils n’auraient pas de sens… Pour lui, le monde des depteras est dans l’ambigüité, ils sont à la fois dans le jour et dans la nuit et c’est par là qu’ils ont leur efficacité.

On a 2 types de rouleaux, ceux à destination des lettrés qui sont beaucoup plus fidèles à la tradition talismanique et des écritures, et ceux qui contiennent des images et qui sont donc destinés aux illettrés. Le soucis de ces derniers est l’interprétation des images propres à chacun. Comme l’image ci-dessous par exemple, elle est, d’après lui, probablement talismanique, c’est le malade lui même qui est représenté. Les dessins autour de lui sont une sphère protectrice qui a été créée pour protéger le malade. C’est donc bien la fonction du rouleau qui est mise en image, grâce à ce rouleau et aux rituels associés, la personne à qui il est destiné est protégé.

rouleau magique d'éthiopie rouleau magique d'éthiopie

Si l’on s’intéresse à l’origine des talismans, le mythe premier viendrait d’une révélation faite par les anges avant le déluge, c’est l’époque où il n’y avait pas encore de distinction entre l’écriture et la représentation.

rouleau magique d'éthiopie

Point de vue des religieux assez controversé…

L’église de “Gri Ariba” abrite l’un des plus vieux manuscrit d’Ethiopie connu à ce jour, un codex du 17ème siècle où ont été compilé des prières et des images talismaniques.

manuscrit-ethiopien-du-17ème-siècle-rouleau-magique-ethyopien

Le prêtre raconte…
-“A droite on voit le dessin qui représente les démons qui habitent les malades. A l’époque, les savants on écrit ce livre en utilisant certains langages et surtout des encres, et c’est ça les médicaments… Ce livre a été écrit par 40 debteras qui ont chassé les démons et ils témoignent de leur travail. Ce livre sert beaucoup, il y a une foule de gens qui attendent pour l’avoir!”

A l’inverse, le prêtre exorciste officiel de l’église de Addis-Abeba affirme que l’église n’utilise ni les talismans, ni tout ce qui relève de l’envoûtement. Elle utilise la croix, les cendres sacrées et l’eau bénite. Ce qui le choque dans ces rouleaux, c’est le mélange de la croix, de figures d’ange et de signe représentant la maladie ou les démons, il qualifie donc les rouleaux de “démoniaques” malgré les textes qui parlent de protection contre le diable…

Nouveau constat qui prouve que tout dépend de l’interprétation qu’on fait de cette mixité d’images!

Artiste ? ou deptera?

Henok Melkam-Zer Yehun, artiste debtera d’Ethiopie, qui expose ses peintures talismaniques à New York, Berlin… Nous présente une de ces toiles :

“Protection contre les mauvais esprits”

Peinture-talismatique--Protection-contre-les-mauvais-esprits-Henok-Melkam-Zer-Yehun,-artiste-debtera-d’Ethiopie

– “Les motifs dans mes peintures sont des instruments donnés par Dieu à Salomon et aux hommes. Moi, je ne peux rien ajouter, ni soustraire, mais je n’ai aucun doute sur leur efficacité. Toutes les lignes sur les tableaux, les formes différentes, les zigzags… Tout cela crée diverses figures qui sont en fait des lettres qui, combinées entre elles, forment des mots ; des mots qui acquièrent du pouvoir, voilà le mystère du talisman.” Il rit quand au fait qu’on le prenne pour un artiste, lui se sentant plus deptera.

Peinture-talismatique--Protection-contre-les-mauvais-esprits-Henok-Melkam-Zer-Yehun,-artiste-debtera-d’Ethiopie

 

Malgré leurs controverses, ces pratiques anciennes continuent de passer les âges, qu’elles aient un rôle véritable ou non dans la guérison des malades qui y croient.

Nous ne sommes pas là pour juger des pratiques religieuses ( et thérapeutiques), de leur véracité ou non, mais pour démontrer encore une fois de la force que peut avoir les symboles, codes ou graphismes.

Les rouleaux magiques sont une représentation de plus dans ce blog, qui démontre à quel point l’homme peut espérer créer un monde meilleur en perpétuant une iconographie traditionnelle de ses croyances.

Mais d’après-vous, chers lecteurs, “croire” n’est-il pas déjà un premier pas vers la guérison?

 

Sources :
– Informations extraites en majeur partie de la vidéo “Rouleau  magique éthiopien du dvd “Arts du Mythe, découvrir les Arts Premiers” – Arte Editions.
Evaristelefeuvre

6 thoughts on “Les rouleaux magiques d’Ethiopie

  1. Bonjour, je cherche plus d’explcations et éventuellement una banque d’images pour les « sceaux de Salomon » qui se retrouvent dans beaucoup de rouleaux magiques éthiopiens (composition carrée, motfs géométriques et yeux centraux). Pourriez-vous m’aider?

    1. @ Merci Manue 🙂
      @ Lucie, j’ai contacté une personne susceptible d’apporter les bonnes réponses, il y’a de quoi en faire un article, c’est ce que nous pensons faire… restez attentive, nous allons tenter de vous aider ! Bien à vous.

    2. Bonjour Lucie,
      J’ai pu avoir des informations pour toi, je les mets ici afin qu’elles puissent servir à tous 🙂
      En préparatif de notre exposition nous ne pouvons faire un article à ce sujet pour l’instant…
      Mais c’est un symbole très puissant qui mérite d’être connu !

      Voilà ce qu’on m’a donné :
      « Étoile ou bouclier de David, hexagramme
      Degage une onde forme protectrice
      Symbole du masculin féminin
      Ciel et terre »

      Tu as des liens intéressants ci-dessous :
      http://www.blogg.org/blog-71080-themes-astuces_pour_tracer_les_figures_magiques-168977.html

      http://www.raphaeldajafee.com/m/article-10704770.html

      http://pouvoirdespierres.forumpro.fr/t2677-sceau-de-salomon

      http://www.servranx.com/Products/Graphiques/DE-RADIONIQUE/N°-60—Sceau-de-Salomon.aspx

      http://langedeleternel.centerblog.net/918557-L-etoile-de-David–ou-bouclier-de-David

      Nous espérons avoir pu t’aider, bonne suite !

  2. Merci BEAUCOUP pour tous ces liens. Internet est encore un lieu d’échange des savoirs!
    Bonne continuation et merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *