Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Wonderful-Art vous présente un article sur la spiritualité dans l’art version Street Art ! Découvrez un artiste brésilien “Calma” qui puise son inspiration dans l’art urbain et la spiritualité religieuse typique des pays d’Amérique du sud.

 

Le Street art ou art de rue, à l’origine…

Mémoire et témoignage de la vie quotidienne des humains depuis l’Antiquité, les graffitis ont toujours été un mode d’expression qui en dit long sur les modes de vie, les croyances et centres d’intérêts au fil des époques (qu’ils soient fait dans un but contestataires ou revendicateurs, personnels, religieux et spirituels, ludiques, amoureux…etc…).

Qu’ils soient de simples griffures ou des peintures de murs élaborées, les plus anciens sont souvent découverts dans des endroits abrités de lumière, de l’humidité et peu décorés, comme sur les murs d’églises, de maisons, châteaux, cachots, rochers, cales de bateau, caves, catacombes, cellules monacales… D’ailleurs les graffitis des premiers chrétiens, dans les catacombes romaines, présentent d’importantes sources historiques à leurs sujets : au IIème siècle, on voit un âne crucifié avec pour commentaire « Alexamenos respecte Dieu », suggérant que ce dessin raille un soldat converti).

Jesus_graffito-Rome, IIe siècle, un âne crucifié. Le commentaire Alexamenos adore son Dieu suggère que ce dessin raille un Romain converti au christianisme

On trouve, aujourd’hui, pour le graffiti, de nombreuses techniques comme la peinture aérosol (bombe avec ou sans pochoir), aérographe, gravure (vitre, mur, plaque de métal, écorce d’arbre…), marqueur et stylo, craie, peinture au rouleau ou pinceau, acide (vitre ou métal). En élargissant on peut ajouter l’affiche, le sticker, les moulages (résine ou plâtre collé sur les murs) et la mosaïque (Space Invaders). Cette liste n’est pas exhaustive et évoluera avec l’air du temps, mais elle prouve que ça n’est pas ici la technique qui compte, étant propre à chacun ou à chaque situation, mais bien le message à faire passer !

Le graffiti contemporain et la spiritualité :

Nous aborderons, ici, l’attribution du spirituel au graffiti, avec la découverte d’un artiste urbain que j’avais envie de vous faire découvrir :
Stephan Doitschinoff alias « CALMA ».

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Peintre et illustrateur brésilien autodidacte (Sao Paulo, 33 ans), Calma trouve son inspiration dans l’art urbain et la spiritualité religieuse typique des pays d’Amérique du sud, créant ainsi un langage visuel sur des thèmes propres à sa culture brésilienne, mêlant toutes sortes de croyances et rituels religieux.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

«Mon travail a toujours été dans le but d’étudier la relation entre le sacré et le profane, la religion, la mort et le temps»

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Son style hors norme, entre symbolisme païen, spiritualité religieuse et culture pop contemporaine en font un artiste unique et incontestablement habité… et déjà présent dans tous les musées d’art contemporain du monde.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Fils d’un pasteur évangélique, petit-fils et arrière petit-fils de spiritualistes, c’est dès son plus jeune âge qu’il absorba l’esthétique du symbolisme religieux, en fréquentant dans son quartier un centre de Hare Krishna et même une Umbanda (=ligne spirituelle née au début du 20ème siècle au Brésil, qui mélange des éléments indigènes, africains et chrétiens).
Il étudia les religions orientales, l’alchimie et l’art sacré.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

« – J’ai grandi dans un environnement religieux très stricte, mon père étant prêtre protestant. J’ai grandi et traîné dans l’église locale où je devais toujours être, allez au camp d’été de l’église et tout ça, c’était très lourd et plein de règles et de pression. Ensuite j’ai eu du mal avec cette autorité et je me suis rebellé contre toutes ces idées, à l’âge de 14 ans, j’ai commencé à traîner avec les enfants de mon quartier ; j’ai découvert le milieu punk, celui du skateboard et j’ai découvert la BD underground, qui m’a donné l’envie d’une carrière possible comme dessinateur… »

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

La variété de son style comprend donc non seulement ses expériences
de vie
(milieu punk-skateboard- BD underground et même hardcore de São Paulo, c’est pour cela qu’il ne se sent pas faire vraiment parti du street art)
mais également ses connaissances sur la religion et son influence sur
l’esprit humain.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

CALMAVANITY-tout est vanité-Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Dans une interview, la gallerie SUBAQUATICA lui posa cette question :

– « Parfois, votre travail semble montrer un côté sombre de toutes les images religieuses. Au-delà d’être critique, vous sentez-vous une personne religieuse ou spirituelle? »

 

– « L’art religieux est ce qui m’inspire vraiment. De l’Ars moriendi au Bouddhisme tibétain en passant par l’imagerie Vaudou, tout l’art symbolique/spirituel et mythologique a toujours été ma passion et ma principale influence principale. Et c’est ce que j’essaie de faire aussi bien. Oui, je me considère comme une personne spirituelle, et oui, certaines des images que vous voyez dans mon travail critique la commercialisation de la religion et la façon dont le pouvoir spirituel détenue par les églises est utilisé pour contrôler les masses et le soutien des gouvernements corrompus. »

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

O_homem_apropriado_Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

C’est après avoir fait sa place sur la nouvelle scène artistique urbaine (expo Brésil, Etats-Unis et Europe, résidence d’artiste en Angleterre), qu’il développa son projet artistique le plus audacieux (de 2005 à 2008)… L’expérience a été documentée dans le film « Temporal » et dans sa monographie « Calma »

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité

Son projet était de peindre une ville entière. Il s’installa à Lençois pendant 3 ans, une petite ville de Bahia au Brésil. Il trouva que ses éléments de recherches étaient déjà là, au cœur de la culture superstitieuse populaire et des croyances de cette ville. Ce qui lui permis des échanges intéressants entre son travail et le contact avec ses habitants, qui, séduits par son art, lui donnèrent la permission de peindre leurs maisons.

Ainsi façades de maisons,

casa_de_arley- Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

chapelle

Chappelle peint par calma-Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

et cimetière devinrent son support d’expression.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Grâce à son style personnel et bien marqué, Calma cumule les commandes pour les maisons de disques, magasins ainsi que pour des peintures et autres travaux pour des expositions d’art.

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

 

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

Il essaye de part son choix de projets, de conserver sa liberté artistique
pleine de symboles et de messages spirituels.

 

 

 

 

 

 

Stephan Doitschinoff - calma - street art et spiritualité - wonderful-art

 

Pour conclure, je vous laisse découvrir cet artiste à travers son court métrage « Temporal » :

 

 

 

 

 

Pour voir son site : http://www.stephandoit.com.br/

 

 

Sources :
Wikipédia
http://choquecultural.com.br/blogs/stephandoitschinoff/
http://www.arpla.fr
http://www.subaquatica.com
http://www.stephandoit.com.br/
http://www.arpla.fr/canal2/figureblog/?p=10815

One thought on “Street art et Spiritualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *